Second Life restera accessible à tous les mineurs.

Tel en a décidé le juge des référés du Tribunal de Grande Instance (TGI) de Paris qui a ainsi débouté la demande de 2 associations familiales.

Celles-ci mettaient notamment en cause des messages à caractère violent ou pornographique, librement accessibles aux mineurs.

En effet, il faut savoir que les avatars que l'on créés peuvent se faire greffer un sexe et avoir des relations sexuelles avec des prostituées !

Second Life est un jeu en ligne, édité par la société américaine Linden Lab, qui nous plonge dans un monde virtuel où tout peut s'acheter et se vendre.

Selon vous, doit-on interdire l'accès à Second Life aux mineurs ?