mp3

Le format d’archivage et de diffusion des fichiers de son WAV a été développé conjointement par Microsoft et IBM et sont pratiquement reconnus par tous les logiciels d’applications sous Windows.

Le format audio MP3 a été crée en 1993 et est né de la compression d’un fichier son .WAV sans altérer la qualité sonore.

La compression permet d'obtenir des fichiers beaucoup plus légers que ceux d'origine.

Sa taille est en MO (Méga Octet) et est environ 10 fois plus réduite qu'une chanson d'un CD.

Ex : Une musique de 3 min fait 30 Mo en .WAV et 3 Mo en MP3

Encoder = consiste à prendre une musique au format .WAV et à la compresser ou à la transformer en MP3.

Décoder = principe de transformer un son MP3 en .WAV

On peut citer comme exemple de lecteur MP3, le logiciel Winamp qui est le plus connu.

winamp

Il existe également des lecteurs MP3 portables qui permet d'écouter les musiques au format MP3 où que l'on soit, comme le lecteur IPOD.

ipod_nano ipod_nano_2

Le WMA (Windows Media Audio) créé par Microsoft désigne un type de fichiers contenant des données audio compressées. Comme le MP3, il permet de stocker de grandes quantités de sons (musique, voix) grâce à une compression avec pertes (pour gagner de la place on supprime des informations inaudibles).
La compression WMA génère des fichiers de petites tailles tout en conservant une qualité d'écoute correcte. En moyenne la taille est réduite de moitié.

LA REMUNERATION DES AUTEURS POUR LA COPIE PRIVEE :

La rémunération pour copie privée a été instaurée par la Loi Lang du 3 juillet 1985 afin de compenser les pertes qu’engendre la copie par les particuliers de phonogrammes et des prestations enregistrées et diffusées par les radios et les télévisions, la loi a institué une redevance perçue auprès des fabricants et des importateurs de supports d’enregistrements vierges (sonores et audiovisuels). Cette redevance est collectée par la Sorecop, pour la copie privée sonore (supports audio) et par Copie France, pour la copie privée audiovisuelle (supports audiovisuels). (source: www.irma.asso.fr ). 

LA COPIE ILLEGALE :

Si l'usager copie, en tout ou en partie, des cédéroms commerciaux dont il ne possède pas les droits, il contrevient alors à de nombreux articles du Code pénal et s'expose ainsi aux risques qui en découlent. Il est toutefois permis de copier les cédéroms de musique que l'on achète pour son usage personnel ou pour en faire une copie de sauvegarde mais ce, seulement à titre personnel et non à des fins commerciales.

telechargement_mp3

Sanction en cas de téléchargement illégal de fichier MP3 : 

Est puni de 3 ans d'emprisonnement et de 300 000 Euros d'amende le fait pour toute personne :
   a) De détenir sans motif légitime, d'importer sous tous régimes douaniers ou d'exporter des marchandises présentées sous une marque contrefaite ;
   b) D'offrir à la vente ou de vendre des marchandises présentées sous une marque contrefaite ;
   c) De reproduire, d'imiter, d'utiliser, d'apposer, de supprimer, de modifier une marque, une marque collective ou une marque collective de certification en violation des droits conférés par son enregistrement et des interdictions qui découlent de celui-ci ;
   d) De sciemment livrer un produit ou fournir un service autre que celui qui lui est demandé sous une marque enregistrée.
   L'infraction, dans les conditions prévues au d, n'est pas constituée en cas d'exercice par un pharmacien de la faculté de substitution prévue à l'article L. 5125-23 du code de la santé publique.
   Lorsque les délits prévus aux a à d ont été commis en bande organisée, les peines sont portées à cinq ans d'emprisonnement et à 500 000 Euros d'amende.